Histoire de la Chine



Légende :

Chine impériale Chine nationaliste Chine communiste Ouverture de la Chine


L'époque Yuan -2500
D'après la légende, deux tribus vivaient sur les rives du Fleuve Jaune. Leurs chefs s'appelaient Huangdi et Yandi. Pour de nombreux chinois, ces deux chefs de tribus sont leurs ancêtres, ainsi il s'appelent eux-même "Huang Yan Zi Sun" (ce qui signifie "descendants de Huangdi et Yandi").

Xia -2100
Plus tard, au 21ème siècle avant Jésus Christ, apparut la dynastie des Xia. Ce fut la première dynastie de Chine. C'est aussi le début d'une société esclavagiste.

Shang -1600
400 à 500 ans plus tard, la dynastie des Shang a commencé. La capitale n'était pas à Pékin mais à Anyang. Ce fut aussi l'apparition de la première écriture en Chine. On l'appelait "jiaguwen", ce qui signifie écriture sur des carapaces de tortues.

Zhou




Période des Printemps et des Automnes



Les Royaumes Combatants
-1100
Au 11ème siècle avant JC, la dynastie des Zhou remplaça celle des Shang. C'était une période de guerre, et le royaume était alors divisé en nombreux fiefs. Pendant les 200 premières années de cette période, la capitale se trouvait à Xi'An (à l'Ouest), c'est pourquoi cette période est appelée Xizhou (Zhou de l'Ouest).

Plus tard, la capitale fut transférée à Luoyang. A cause de ce changement, on appela cette période Dongzhou (Zhou de l'Est). La Période des Printemps et des Automnes ou "période Chunqiu" désigne, dans l'histoire de Chine, la première moitié de la dynastie des Zhou Orientaux. A cette époque, la Chine est soumise à un régime féodal. Les rois de la dynastie des Zhou ne contrôlent directement qu'un petit domaine royal, centré sur leur capitale (Luoyang).

Plus généralement, on appelle cette période "Chun Xiu Zhan Guo", les Royaumes Combatants.

Qin -221
221 ans avant JC, l'Empereur Qin Shihuang unifia la Chine en fondant la dynastie des Qin. Cette dynastie durera entre 10 et 20 ans. C'est durant cette période que débuta la contruction de la Grande Muraille.

Han 206
Puis ce fut la dynastie des Han. Elle fut divisée en deux périodes : les Han de l'Ouest et les Han de l'Est. Elle dura plus de 400 ans. C'est l'une des périodes les plus prospères de l'Histoire de Chine, l'économie y connu un fort développement. Ce fut aussi à cette période que la Chine commercialisa sa soie avec l'Europe. Apparut alors ce qu'on appelera plus tard "la Route de la Soie".

Trois Royaumes 220
Après la dynastie des Han, les barbares du Nord ne cessèrent d'envahir la Chine. Ce fut une période de guerres et de divisions.

Jin 265
La dynastie Jin, divisée en Jin occidentaux (265-316) et Jin orientaux (316-420), succéda au Royaume de Wei (période des Trois royaumes de Chine) et compta en tout 15 empereurs. Les Seize Royaumes occupaient le Nord de la Chine durant les Jin orientaux, qui furent évincés en 420 par la dynastie Liu-Song, inaugurant la période des dynasties du Nord et du Sud.

Dynastie du Nord et du Sud 206
Les dynasties du Nord et du Sud ont succédé à la Première dynastie Jin en 420 pour prendre fin en 589 et la dynastie Sui leur succéda. Les dynasties du Nord et du Sud comptent 9 dynasties différentes (5 au nord et 4 au sud).

Sui 581
La dynastie Sui est une dynastie pivot dans l'histoire de la Chine dans la mesure où elle met fin à quatre siècles de division, et impose par ses réformes et ses grands travaux une unité qui sera à partir d'elle vue comme naturelle. Cependant, cette dynastie ne dura pas longtemps.

Tang 618
En 618, ce fut l'apparition de la dynastie des Tang, qui dura à peu près 300 ans. C'est aussi une période importante pour la Chine puisque l'économie se développa fortement, ainsi que la culture. En effet, beaucoup de poètes connus ont vécu à cette époque, comme Libai (écouter un célèbre poème de Libai), Dufu, etc. A cette période, la Chine était très ouverte et il y eut de nombreux immigrants. De plus, la Chine eut une grande influence sur la Japon et la Corée.

Song 960
La dynastie Song a régné sur la Chine entre 960 et 1270. Elle a réunifié le pays pour la première fois depuis la chute de la dynastie Tang en 907. Les années intermédiaires, connues sous le nom de Période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes, avaient été pour toute la Chine une période de morcellement et d'instabilité.

Yuan 1270
Au XIIIème siècle, les Mongols fondèrent la dynastie des Yuan. Ce fut notament à cette période que Marco Polo vint en Chine. Les Mongols étaient de grands cavaliers et aimaient beaucoup faire la guerre, mais leur dynastie dura moins de 100 ans. Les Chinois disent donc qu'"il est possible de battre le monde à cheval, mais impossible de gouverner à cheval".

Ming 1350
Pendant la dynastie de Ming, la Chine fut un pays puissant. L'agriculture, le commerce, les sciences et techniques, les transports maritimes étaient très développés.

Qing 1650
Puis ce fut la dynastie des Qing, qui était une dynastie Mandchoue. Elle dura 260 ans. En 1840, le gouvernement des Qing fut mis en échec face à la Guerre de l'opium.

1ère guerre de l'opium 1840
Les guerres de l'opium sont des conflits motivés par des raisons commerciales qui opposèrent la Chine de la dynastie Qing (voulant interdire le commerce de l'opium sur son territoire) à plusieurs pays occidentaux (voulant le continuer) au XIXe siècle. La première guerre de l'opium se déroula de 1839 à 1842 et opposa la Chine au Royaume-Uni. Le conflit émergea des tensions provoquées par le renforcement des lois anti-opium du gouvernement Qing, alors que les Britanniques tentaient d'exporter l'opium de l'Inde Britannique en Chine.

Révolte des Taiping 1851
En 1851 commença la révolte des Taiping, alimentée par les croyances des sociétés secrètes de Chine méridionale, et prônant un mouvement de réformes radicales. Mal organisée, l'armée des Taiping fut défaite en 1864, avec l'appui des troupes franco-britanniques.

2ème guerre de l'opium 1856
La seconde guerre de l'opium se déroula de 1856 à 1860 et vit cette fois l'intervention de la France, des États-Unis et de la Russie aux côtés du Royaume-Uni. Cette guerre peut être considérée comme le prolongement de la première, ceci expliquant le nom que l'on lui a attribué.
La Chine perdit les deux guerres, et fut contrainte d'autoriser le commerce de l'opium, et de signer des traités inégaux, ayant pour conséquences l'ouverture de certains ports et le legs de Hong Kong à la Grande Bretagne. Plusieurs autres pays occidentaux en profitèrent pour signer des traités inégaux avec la Chine, forçant ainsi son ouverture au commerce. L'influence étrangère eut pour conséquence la Révolte des Boxers (1899-1901), et la chute de la dynastie Qing (1911).

1ère guerre sino-japonaise 1894
Lors de la première guerre sino-japonaise (1894-1895), le Japon vainquit les troupes impériales, et obtint l'île de Taïwan et les îles Penghu a travers le traité de Shimonoseki.

République de Chine 1911
Sous la pression d'intellectuels et hommes politiques progressistes, le choix d'un régime républicain est décidé en 1911 et la République est proclamée en 1912 par Sun Yat-sen. Le dernier empereur, Puyi, abdique.

Création du Parti communiste 1921
En 1921, le Parti communiste chinois est créé à Shanghai. Entre-temps, Sun Yat-sen (un des fondateurs du Parti Nationaliste Chinois) a multiplié les contacts et demandes d'assistance auprès de la jeune Union soviétique. En 1923, il fonde à Canton l'académie de Huangpu, et forme son successeur, Tchang Kaï-chek. à la mort de Sun Yat-sen en 1925, celui-ci mène avec succès l'Expédition du Nord, reprenant aux seigneurs de guerre la moitié nord du pays.

Guerre de résistance contre le Japon 1937
À l'été 1937, l'invasion massive de la partie orientale de la Chine par le Japon déclencha la deuxième guerre sino-japonaise. Menacé par l'occupation japonaise et les mutineries de ses troupes, le parti nationaliste s'allia aux communistes contre l'envahisseur. Exacerbée par le massacre de Nankin en décembre 1937 et les multiples exactions contre les civils, la lutte antijaponaise fortifia cette alliance jusqu'en 1940, où des conflits entre communistes et nationalistes reprirent épisodiquement.

République Populaire de Chine 1949
En 1949, les communistes achèvent de prendre le contrôle de la Chine continentale (île de Hainan incluse), mettant fin à une longue période de guerre civile et de morcellement politique. Le 1er octobre, Mao Zedong déclare la fondation de la République populaire de Chine sur la place Tian'An Men, à Pékin. Les partisans du Guomindang (Parti Nationaliste) se replient dans l'île de Taïwan, et quelques îles du Fujian.

Grand bond en avant 1958
Le Grand Bond en avant est une vaste mobilisation pour la modernisation économique qui se solde par une famine. À partir de ce moment, Mao, très contesté par certains des responsables les plus éminents du parti, perd de son autorité. De nouvelles politiques économiques sont mises en place.

Révolution Culturelle 1966
En 1966, Mao décida de lancer la révolution culturelle qui lui permit de revenir au pouvoir en s'appuyant sur la jeunesse du pays. Le dirigeant souhaitait purger le PCC de ses éléments "révisionnistes" et limiter les pouvoirs de la bureaucratie.
Les fameux "gardes rouges", groupes de jeunes Chinois inspirés par les principes du Petit Livre rouge deviennent le bras actif de cette révolution culturelle. Il y a une remise en cause de toute hiérarchie, notamment la hiérarchie du PCC alors en poste. Les intellectuels furent également publiquement humiliés, les mandarins et les élites bafouées, les valeurs culturelles chinoises traditionnelles et certaines valeurs occidentales étaient dénoncées au nom de la lutte contre les "vieilleries".
Le volet culturel de cette révolution consistait par exemple à éradiquer les valeurs traditionnelles. C'est ainsi que des milliers de sculptures et de temples (bouddhistes pour la plupart) furent détruits.
L'expression politique se libérait par le canal des "dazibao", affiches placardées par lesquelles s'exprimaient ces jeunes. Ces gardes rouges ont inspiré dans une certaine mesure les mouvements de mai 1968 qui éclatèrent un peu partout dans le monde. Une période de chaos s'ensuivit qui mena la Chine au bord de la guerre civile, avant que la situation soit peu à peu reprise en main par Zhou Enlai.

Décès de Mao 1976
Après la mort de Mao, Deng Xiaoping, considéré comme le leader des réformistes, parvint à se hisser au pouvoir. Il fit arrêter la veuve de Mao, Jiang Qing et ses partisans au sein du PCC (la Bande des Quatre) pour ensuite les traduire en justice.

Modernisation de la Chine 1978
Mais la modernisation de la Chine, et la reconquête de son rang dans le monde, étaient loin d'être achevées. Une nouvelle révolution, économique celle-là, s'est en effet dessiné en décembre 1978, lors de la troisième session plénière du 11e comité central du parti, sous l'impulsion de Deng Xiaoping, avec le nouveau concept d'"économie socialiste de marché".

Après 20 années de réformes et d'âpres négociations, les efforts entrepris ont été couronnés par l'adhésion de la Chine (et de Taïwan à cette même date) à l'Organisation mondiale du commerce (l'OMC), à compter du 1er janvier 2002, lui donnant les outils nécessaires à la croissance économique spectaculaire qu'on lui connait aujourd'hui.





Source : Wikipédia